La Société STEINER choisit CORIM GMAO pour la qualité et la traçabilité.

La Société STEINER témoigne des gains apportés par CORIM en terme de qualité et traçabilité.

La société STEINER SAS, du groupe AXYNTIS, est spécialisée dans la fabrication de matières colorantes synthétiques industrielles. Les produits pétroliers et, en particulier, le fuel domestique représentent le premier débouché des marqueurs et des traceurs produits par STEINER, tandis que les colorants pour le papier, le carton, le textile et le cuir constituent les principaux autres marchés.

Née en 1881 avec la distillerie du Benzène, STEINER fabrique sur le site de Saint Marcel, dans l'Eure, plus de 8 000 tonnes de produits formulés par an. Ses espaces de stockage, ses ateliers, ses capacités de séchage et de broyage, ses laboratoires contrôle qualité et R&D ainsi que sa station d’épuration font de STEINER le seul industriel en Europe à assurer une maîtrise industrielle à tous les stades critiques de la fabrication de matières colorantes synthétiques.

 

Pour la qualité, la sécurité et la traçabilité des équipements.

L'idée d'implémenter un logiciel GMAO a pris forme en 2002, avec le besoin de suivre les équipements du site, d'optimiser les coûts de maintenance, de gérer les stocks et les achats du service maintenance.

"Pour nous, explique M. Anceau, Responsable maintenance, l'essentiel était d'avoir un historique précis de nos équipements, en remontant le plus loin possible dans l'arborescence afin d'identifier chaque machine, chaque pièce, depuis sa mise en place jusqu'à sa réforme. Ce qui a été déterminant dans le choix du logiciel, c'est cette précision dans la gestion des équipements et la gestion des réparables. Nous voulions un logiciel précis et complètement adapté à la maintenance."

Certifiée ISO 9001 version 2008 et ISO 14001, la société STEINER s'oblige au suivi des réparables : les équipements dits de qualité et de sécurité doivent disposer d'une fiche de vie, de leur mise en place à leur reforme, avec l'historique complet de ce qui a été réalisé (étalonnages, réparations, contrôles...).

La société est soumise à des vérifications réglementaires obligatoires ATEX et SEVESO, au niveau sécurité (équipements sous pression, équipements de sécurité) et au niveau qualité (étalonnages, vérifications des sondes de températures, des nanomètres).

La fonction Réparable est un atout essentiel, car chaque organe est identifié dès sa mise en service, les contraintes sécurité, qualité, avec les périodicités et les vérifications systématiques, sont enregistrées précisément et les opérations de maintenance se créent automatiquement.

"Nous avons des équipements à surveiller scrupuleusement, il faut être précis. Nous savons à quel moment ils partent en magasin et en reviennent, les vérifications qui ont été faites... Nous disposons de tout l'historique pièce par pièce, équipement par équipement. Les organismes de certification qualité et sécurité qui viennent réaliser des audits de qualité reconnaissent que c'est vraiment un superbe outil."

Le gros avantage pour une société comme STEINER, spécialisée dans le secteur de la chimie, est que tout peut être conservé même si un équipement a été réformé. "Ce qui est intéressant, c'est que, même si l'équipement est en fin de vie et ne peut être réparé ou étalonné, nous avons la possibilité de conserver son historique. Par exemple, pour un colorant fabriqué aujourd'hui et commercialisé dans 1 an, si nous rencontrons un problème sur ce produit et que l'équipement a été réformé, je sais très simplement s'il peut être mis en cause ou pas."

 

Des indicateurs coûts réels.

Depuis l'intégration de la solution, le suivi des coûts de maintenance (par type de maintenance, par type d'achat, de dépenses...) permet de comparer chaque mois les indicateurs maintenance avec les indicateurs de production et le nombre de tonnes de matières actives fabriquées. Ainsi, production et maintenance disposent des mêmes indicateurs de suivi.

Les indicateurs soulignant la fréquence d'intervention sur les équipements aident à définir un niveau de criticité par installation. La mesure du nombre et des durées des interventions a permis de dégager de réelles pistes d'amélioration.

Avec la dernière version de CORIM, STEINER prévoit le rattachement de toutes les autorisations liées à l'équipement : permis de feu, autorisation de pénétrer, demande et édition de consignes, contraintes, lors d'une intervention. Le module Demande d'intervention sera également mis en œuvre ; les demandes de la production seront filtrées et orientées vers la maintenance afin d'instaurer un dialogue entre services, notamment un retour précis sur le coût des demandes. Enfin, une communication continue entre la GPAO et la GMAO reste un des principaux objectifs : la remontée d'information via des capteurs, la création automatique d'une intervention lorsque le seuil de criticité est atteint.

Commentaires (0)

Déposer un commentaire